Quand et comment changer d’assurance auto ?

Il existe deux situations : modifier son contrat d’assurance auto ou le résilier. Dans ces deux cas, les démarches ne sont pas les mêmes.

Si vous avez souscrit un contrat auto chez un organisme d’assurance, vous êtes parfaitement libre de le modifier à mesure que vos besoins évoluent. En effet, un bon contrat est celui qui est ajustable pour être adapté à vos besoins tout au long de votre engagement. Il vous suffit alors d’informer votre assureur de votre désir.

En ce qui concerne la résiliation dans le but de souscrire chez un nouvel assureur, la réglementation est un peu différente. En effet, des années durant, vous ne pouviez résilier que lors de la date d’anniversaire de votre contrat. Depuis 2005, la loi Chatel obligeait votre compagnie d’assurance de vous prévenir de la date d’échéance de votre contrat. Vous deviez informer l’assureur de votre souhait de résiliation par le biais d’un recommandé avec accusé de réception au plus tard deux mois avant le terme du contrat. Si vous ratiez l’occasion, vous étiez automatiquement réengagé pour une année supplémentaire. Il était devenu extrêmement difficile de résilier et beaucoup d’assurés se sentaient ainsi prisonniers de leur contrat.

résiliation d'assurance

Aujourd’hui, les choses ont changé et vont davantage dans le sens du consommateur. En effet, la loi Hamon simplifie fortement les conditions de résiliation des contrats d’assurance auto. Les contrats, s’ils seront toujours reconduits tacitement à chaque anniversaire du contrat, pourront désormais être rompus à n’importe quel moment à partir du premier anniversaire du contrat, sans pénalité ni frais supplémentaire. Généralement, le nouvel organisme se charge des démarches de résiliation auprès de l’ancien assureur. La résiliation prend effet sous 30 jours après réception d’une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR). Cela aide grandement l’assuré puisque cela lui évite de devoir se soumettre aux démarches pénibles de résiliation.

Attention cependant, le défaut d’assurance est passible d’une amende de 3750€, un retrait ou une suspension du permis et éventuellement une confiscation du véhicule. Ne jouez pas avec le feu. Si vous devez résilier votre contrat, assurez-vous d’avoir fait les démarches nécessaires auprès d’un nouvel assureur.

Si vous souhaitez résilier votre contrat auto car vous pensez qu’il ne correspond plus à vos besoins, vous pouvez effectuer une comparaison d’assurance. Le comparateur vous présentera alors les devis d’assurance correspondant les plus adaptés aux données exprimées dans le formulaire.